Des sols,
héritage naturel

Au commencement :
les sols

“À la source du vin, il y a les sols. Il n’y a pas une conduite du vignoble mais des conduites parcellaires.”

Gonzague de Lambert,
Directeur de Château de Ferrand.

Chaque parcelle est travaillée selon son potentiel et ses spécificités. C’est là qu’une bonne partie de la magie opère. Ici, même si la nature est souveraine, l’homme conserve la main.

À la vigne, les tâches se succèdent. D’abord, en hiver, la taille de la vigne, réalisée en guyot simple, nécessite une expérience de l’âge, de la vigueur, de la densité et du cépage de chaque parcelle et du respect des trajets de sève. Puis sont effectués le débourrement, l’ébourgeonnage, décidés pour une qualité optimale de la vendange et en fonction d’une protection phytosanitaire raisonnée.

Aucun herbicide n’est utilisé sur le domaine

De la diversité géologique

L’ensemble du vignoble de Ferrand se situe sur le plateau argilo-calcaire de Saint-Hippolyte à plus de 100 m d’altitude et y coexistent quatre types de sols :

Sols bruns calcaires
argilo-sableux avec rochers

Sols bruns calciques
argilo-sableux avec rochers

Sols bruns calciques
sur marnes compactes

Sols bruns argilo-sableux
à argile sableuse

De la biodiversité
Lire la suite